Le dernier billet
Bilan d'une formation d'aide-soignant  -  par Ludo

A un mois du terme de ma formation d'aide-soignant, c'est le moment de faire un bilan de ces 10 mois de formation. Il ne s'agit en aucune manière d'incriminer ou de diffamer une institution qui dispense une formation de qualité avec une motivation évidente, mais de s'interroger face à une situation rencontrée avec cette promotion 2014/2015.

Rappel de la situation :

  • L'effectif en début d'année est de 30 élèves.
  • A ce jour, l'effectif s'est vu réduit à 22 élèves (Les causes de ces défections : une grossesse, des radiations et des abandons).
  • Des "largesses" dans certaines évaluations ont été mises en évidence.

Les causes de ces défections incitent à s'interroger sur le rôle de "filtrage" du concours d'entré. La présence d'une psychologue, comme au concours d'infirmier, ne devient telle pas nécessaire ? Le nombre de postulant au concours est-il suffisant ?
De même, il est apparu à la vue de tous que certains modules ont été validés d'une façon discutable (un des modules sans même la présence d'un formateur interne de l'institution). Cela ne risque-t-il pas de nuire à la confiance dans l'institution ?
On ne peut s'empêcher de penser à un effectif insuffisant d'aide-soignant sur le terrain, ce qui expliquerait le laxisme dans certaines évaluations. On doit s'interroger également sur le ressenti de l'équipe de formateurs qui ne peut se satisfaire de cette situation.

... / ... Lire la suite

Publié le 30/05/2015 17:25  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
 
La dernière nouvelle

De l'importance d'une bonne prise en charge par les aide-soignants d'une patiente avec des troubles psychiatriques dans un service de l'hôpital général ?

Des patients avec des pathologies psychiatriques assez prononcées (schizophrénie, autisme...) ont l'avantage d'être clairement identifiées par les aide-soignants. Mais quand la pathologie est moins visible les choses deviennent plus compliquées. On rencontre des aide-soignants confondant un comportement résultant d'un désordre psychiatrique avec un caprice, ce qui complique singulièrement la prise en charge du patient concerné ainsi que celle de ses voisins. Même si un patient est habituellement stabilisé, un séjour à l'hôpital pour une opération chirurgicale ou autre le place dans une situation anxiogène qui est susceptible de fortement le déstabiliser.

J'ai rencontré une patiente qui se disait persécutée par sa voisine de chambre. Après un bref entretien avec elle, il paraissait évident qu'elle était dans un délire paranoïaque. La problématique est qu'une partie de l'équipe aide-soignante en a conclue qu'elle faisait un "caprice" en voulant changer de chambre et a donc refusé ce déménagement. Finalement, pour limiter une discordance au sein de l'équipe, ce sont deux infirmières qui ont procédé au changement de chambre et tout est rentré dans l'ordre.
Pendant plusieurs jours la position des aide-soignants a cependant créée une certaine lourdeur dans le service : des sonnettes intempestives, une entrée en conflit de cette patiente avec les soignants, une irritation de sa voisine de chambre au demeurant très calme.

Finalement, cette erreur de prise en charge a induit une surcharge de travail pour l'équipe, un agacement général et a certainement contribué à propager une bien piètre image de l'hôpital à travers le regard de la voisine de chambre.

... / ... Lire la suite


Sondage
Texte à méditer :   “Les médecins les plus dangereux sont ceux qui, comédiens nés, imitent le médecin-né avec un art consommé d'illusion.”   Freidrich Nietzsche
Texte à méditer :   “La médecine fait mourir plus longtemps.”   Plutarque
Texte à méditer :   “La morphine a été inventée pour permettre aux médecins de dormir tranquille.”   Sacha Guitry
Texte à méditer :   "Le médecin se bat pour une théorie ; l'homme lutte pour sa vie."
    
Oscar Wilde
Texte à méditer :   "Homéopathe - L'humoriste de la profession médicale."   Ambrose Bierce
Texte à méditer :   "Moi, j’ai pas de cancer, j’en aurai jamais je suis contre."   Pierre Desproges
Texte à méditer :   "La différence entre le génie et la folie, est que le génie à des limites."   Einstein
Texte à méditer :   "Les fous ouvrent des voies qu'empruntent ensuite les sages."   Carlo Dossi
Texte à méditer :   "Psychanalyse : une maladie qui se prend pour son remède."   Karl Kraus
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 0 membre
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.